Entrevue avec Julia Vial dans l'émission "Objectif Cultures" sur la chaîne TV "Provence Azur"



Petite escapade sur la chaîne TV "Provence Azur" !
J'ai eu le plaisir d'être reçue par Julia Vial sur le plateau de sa nouvelle émission "Objectif Cultures". Un échange très convivial sur mes passions premières, l'Egypte et l'écriture.
Je remercie toute l'équipe Provence Azur pour son accueil chaleureux.
Sylvie Barbaroux

Découvrez #ProvenceAzur canal 30 de la TNT sur Marseille
et dans l'arc Nîmes/Montpellier/Avignon/Manosque/La Ciotat.
Disponible également sur les Box TV de certains opérateurs internet.
Page Facebook : http://www.facebook.com/ProvenceAzurTV
Site officiel : http://provenceazur-tv.fr

L'Energie Ecologique de la Crète - Grèce








La Crète est une île grecque autosuffisante en eau, et je m'en réjouis. Pourtant, le gaspillage n'y a pas sa place. Tout son paysage est régi par un arrosage au goutte-à-goutte. Ses sources, ses fontaines sont nombreuses, mais les cultures n'en sont pas moins hiérarchisées : l'orge est prédominant à la place du blé qui demande davantage d'eau.




Il reste peu de moulins à eau. L'eau crétoise est douce, dépourvue de calcaire. Dans les hôtels, une petite étiquette rappelle à l'ordre le touriste pour qu'il reste raisonnable sur ses consommations. Et afin de préserver l'environnement, il est interdit de jeter quoi que ce soit dans les toilettes.



Les moulins à vent se font rares, cédant leur place aux éoliennes. Eh oui, sur les hauteurs Éole est le maître. 632 000 habitants (environ) bénéficient d'une électricité écologique sans la gâcher.
En ce qui concerne le carburant, les véhicules (voitures, camions) sont nombreux dans les grandes villes et le prix du carburant est plus élevé à la pompe qu'en France.
Je n'ai pas vu d'ânes, ils sembleraient plus présents à Santorin et dans d'autres contrées grecques.
J'ai apprécié ce modernisme et la nature qui règnent sur l'île, surtout l'air que j'ai respiré durant une semaine, cet air vivifiant en bord de mer, dans les montagnes, en campagne, sans odeur nauséabonde de la pollution...
© Sylvie Barbaroux - Voyage en Crète - Mai 2017

Les Petites Chapelles en Bordure des Routes - Crète - Grèce

Quatre mois que je suis revenue de Crète et l'impatience d'y retourner me nourrit chaque jour depuis mon retour !


Aujourd'hui, je vais aborder un sujet qui m'a interpellée dès les pieds posés sur le sol crétois : les petites chapelles que l'on voit en bordure de route ; il semblerait qu'elles soient présentes dans toute la Grèce.
Tout d'abord, j'étais surprise de voir ces maisonnettes blanches ou colorées exposées dans des commerces à ciel ouvert. Je fus un peu plus éclairée en les veillant en chemin, avec leur croix orthodoxe trônant sur le toit. Soudain, cela me parut lugubre, et je me trompais à moitié.





En France, sur le lieu d'un accident mortel, la famille, les amis déposent un bouquet de fleurs. En Crète, en Grèce, la famille dépose cette chapelle. Mais ce rituel ne se borne pas à marquer la mort des accidentés, il peut marquer aussi un remerciement spirituel d'une personne rescapée. A l'intérieur, on y voit de petites icônes, un morceau de pare-brise pour un accident automobile, des fleurs.
J'en conviens que le sujet n'est pas très gai, cependant, il est important de comprendre les us et coutumes des pays visités, et ces chapelles en font partie.
A très bientôt pour un sujet plein d'oxygène !

Le Code de Lois de Gortyne - Crète

©Sylvie Barbaroux
Dans mon précédent article dédié au site antique de Gortyne, j'ai abordé le Code de Lois de Gortyne dans l'Odéon romain, sujet qui mérite d'être développé.

©Sylvie Barbaroux
Le Code de Lois de Gortyne, autrement appelé La Grande Inscription, aurait été écrit durant la première moitié du Vème siècle avant J-C (environ 480-450) et qualifié comme le plus ancien code urbain d'Europe.

©Sylvie Barbaroux
Ces règlements juridiques étaient centrés sur le droit familial, conjugal, l'héritage, mais pas uniquement. La liberté individuelle des esclaves, de tout humain, la vente des biens, l'hypothèque, les dettes, l'adultère, les viols n'avaient pas été écartés ; législation toujours d'actualité dans notre période contemporaine.

©Sylvie Barbaroux
La Grande Inscription a été gravée sur de grandes plaques de tuf poli et contient six cents lignes inscrites en boustrophédon (la première ligne se lit de droite à gauche, la seconde de gauche à droite, etc). Douze "colonnes" présentent les Lois.

©Sylvie Barbaroux
A présent, abordons succinctement ce Code de Lois commençant par un mot : Dieux !

Le Site Archéologique de Gortyne - Crète - Mai 2017


Nous voici dans la région de la Messara, prêts à visiter la ville antique de Gortyne ou Gortys.


Au premier abord, les lieux ne présentent pas beaucoup de monuments, il semblerait que les fouilles archéologiques se poursuivent, et au vu de l'étendue de la ville, ces dernières devraient mettre au jour nombre traces du passé. 




Je suis impressionnée par les nombreux oliviers plusieurs fois millénaires qui ornent les lieux et me mets à songer : "Ah s'ils pouvaient parler...".
Passons à l'historique de la ville.

La légende dit que Zeus se transforma en un beau taureau pour approcher et séduire Europe, commune mortelle, en Phénicie. Europe, trouvant le taureau magnifique, s'assied sur son dos. Brutalement, Zeus-taureau se mit à courir avec Europe sur son dos qui s'accrochait à ses cornes. Il prit la direction de la mer, nagea jusqu'aux rivages du Léthaios. Sortis des eaux, il amena sa belle dans une forêt. Sous un platane au feuillage généreux, Zeus et Europe s'unirent. Au même endroit, naquirent leurs fils Minos et Rhadamanthe. L'arbre béni resta à tout jamais vert. Minos décida de fonder une ville à l'endroit de sa naissance, ainsi Gortyne fut érigée.
Plusieurs légendes planent sur l'édification de la ville. Poséidon aurait offert à Minos un taureau et que le bovin se serait uni à la reine Pasiphaé dans les champs de Gortyne. De cet accouplement naquit le Minotaure qui fut emprisonné dans le Labyrinthe de Gortyne, proche du village de Kastelli. On dit aussi que la déesse Déméter se serait unie au Iasion dans ce lieu-même et y enfanta Ploutos. Décidément, l'endroit semblait attirer les amours ! Enfin, il se dit que le fondateur de la ville serait Rhadamanthe ou son fils Gortys, ce qui expliquerait que la ville se nomme Gortys aussi. D'autres écrits anciens avancent les noms de Gortynas de Tégée, la Gortys d'Arcadie, ou Gortyna, reine de Crète.
Aujourd'hui, un platane est présenté aux visiteurs comme le fameux arbre de Zeus et Europe. A chacun de se faire son opinion, mais on ne peut visiter la Crète sans garder un peu l'esprit bercé par sa mythologie !

Articles les plus récents

Articles les plus consultés sur 7 jours