Sharm El Sheikh en live ! Egypte

Envie de soleil ? Envie d'évasion ? Cliquez donc sur la photographie ci-dessous pour un live depuis une plage de Sharm El Sheikh !


Le voyage de l'obélisque de Louxor - Musée - Paris - France

Depuis le 12 février 2014 jusqu'au 06 juillet 2014, le Palais de Chaillot (17 Place du Trocadéro à Paris) rendra hommage à l'obélisque offert à la France, à Louis-Philippe 1er, par le vice-roi d'Egypte, Méhémet Ali, en novembre 1830 suite à l'instigation du Baron Taylor et des découvertes de Jean-François Champollion (décryptage des hiéroglyphes). En réalité, les deux obélisques de Ramsès II du pylône du temple de Louxor avaient été offerts, cependant, le périple de transport pour un seul fut si laborieux, que la décision de laisser le second à sa place initiale fut prise par la France.
Il fallut sept longues années pour déplacer ces 220/230 tonnes de syénite d'Assouan taillées sur environ 23 mètres. Ce fut J-F Champollion qui fut chargé de choisir le premier obélisque qui devra être transporté.
Un navire baptisé "Louxor" prit la mer en 1831. Il navigua le long du Nil jusqu'à Louxor. Il fallut charger le monolithe, non sans difficulté. Il fut chargé sur le bateau en décembre 1832. La navigation reprit dans le sens des flots. Le bateau manqua couler en pleine Méditerranée...
Une fois à Toulon, mai 1833, l'embarcation passa par le Détroit de Gibraltar, longea l'Atlantique jusqu'à Rouen puis poursuivit sa route sur la Seine pour enfin arriver à Paris en août 1834.
A l'aide de machines élévatrices, l'obélisque fut dressé sur la Place de la Concorde à Paris le 25 octobre 1836, haut lieu symbolique de la Révolution Française.
L'aventure vous intéresse ? Lisez l'article sur easyvoyage.com ( erreur de date semble-t-il car l'article dit être publié le 23 fev. 2014 alors que nous ne sommes que le 21 !! ) et si vous demeurez en région parisienne, ne passez pas à côté de cette exposition !


© Crédit photos Sylvie Barbaroux

Je vous invite à découvrir le documentaire consacré, entre autre, à l'épopée de cet obélisque sur le pluzz de France 5 - documentaire disponible jusqu'au 22 mars 2014. Cliquez ici : L'odyssée de l'obélisque.

Nouvelles découvertes exceptionnelles d'une tombe vieille de 3 500 ans et d'un sarcophage en Haute Egypte

1- Une nouvelle découverte égyptologique vient de voir le jour en Haute Egypte. Il s'agit de la tombe d'un chef des écuries royales d'un pharaon de la XVIIIème dynastie, il y a trois mille cinq cents ans.
La tombe de "Maai" a été découverte alors que des fouilles étaient menées dans une autre tombe par par des scientifiques égyptiens, italiens et espagnols.
Le Haut Fonctionnaire était aussi chargé des fermes royales et des stocks de nourritures.
Sa tombe montre de précieux détails sur la vie quotidienne de cette période de l'Egypte antique. On peut voir aussi Maai près de son épouse Nefret, la Belle. Les traditionnelles scènes de banquet y sont représentées.
Source : quebec.huffingtonpost.ca

2- Un sublime sarcophage a été découvert à Thèbes (Louxor ouest) non loin de la tombe du gérant de l'entrepôt de la reine Hatchepsout. Ce sarcophage de bois doré renfermerait une momie vieille de 3 600 ans. D'après la photographie, il est évident qu'il doit s'agir d'un personnage d'une grande importance. Le sarcophage daterait du la XVIIème dynastie environ 1 600 ans avant JC.

Source : quotidiendutourisme.com

Ouverture du Carnaval de Venise 2014 - Italie - Costumes

Aujourd'hui, c'est l'ouverture du carnaval de Venise 2014.
Encore un rêve d'enfant réalisé en découvrant cette Venise rayonnante (malgré le froid et l'humidité dus à la saison !) où les costumes offrent une féerie hors du temps.
Je vous présente ma playlist sur ce petit périple vénitien !

La pénicilline dans l'Egypte antique - Médecine

Incroyable mais vrai. Les médecins de l'Egypte antique soignaient les infections bactériennes grâce à du pain moisi. Le patient devait poser sur sa peau un peu de mie de pain moisie. La moisissure traversait les pores cutanés et pénétrait dans la peau et le sang.
Et dire qu'on avance que la pénicilline a été découverte le 3 septembre 1928... Rendons la trouvaille du penicillium à ces Egyptiens qui ne cesseront de me surprendre !

La cardiologie dans l'Egypte Ancienne

Nous savons que les Egyptiens antiques étaient très avancés en Médecine. Un article sur sciencesetavenir.fr avance que les médecins égyptiens antiques savaient ausculter leurs patients en écoutant leur coeur. Le coeur, organe connu déjà par son grand intérêt au point qu'il conservait sa place dans une momie pour l'éternité.
Voici un article tiré "Les remèdes souverains des médecins de Pharaon". Retrouvez-le dans notre hors-série "Ce que savaient les civilisations disparues", actuellement en kiosque.
Votre curiosité sera comblée en lisant l'article de sciencesetavenir.fr.

Nouvelle découverte archéologique à Abydos en Egypte

Récemment, je vous annonçais la découverte du sarcophage d'un souverain de l'Egypte antique, Sobekhotep 1er.
Non loin de là, la même équipe de scientifiques américains de Pennsylvanie dirigée par Josef Wegner a mis au jour la tombe d'un nouveau pharaon au nom de Woseribe Senebkay. Ce souverain semble inconnu ou presque. Ce trouvaille s'est faite à Abydos, non loin de Sohag.
Abydos était le "Lourdes" de l'Egypte Antique. Lieu de pèlerinage depuis les premières dynasties égyptiennes, lieu où serait enterré Osiris, de nombreuses tombes surprenantes ne demandent qu'à sortir des sables pour nous divulguer des secrets ensevelis sur cette grandiose histoire de l'Egypte antique.
Ce souverain aurait gouverné entre -1 650 et -1 600.
Quatre pièces composent la tombe de ce souverain sorti de l'ombre. Seule une chambre est décorée de représentations murales aux couleurs rayonnantes de fraîcheur.
Je vous invite à lire l'article de sciencesetavenir.fr pour en savoir davantage.

©Crédit photo article sciencesetavenir.fr

Découvertes en Haute Egypte

L'équipe de chercheurs dirigée par Christophe Thiers (directeur du Centre franco-égyptien d'études des temples de Karnak) a mis au jour deux statues de hauts dignitaires du Moyen Empire. Il s'agirait d'un scribe médecin et d'un grand prêtre de Ramsès II sur les riches terres thébaines. Ces statues en calcaire et en granodiorite restent exceptionnelles par leur état de conservation. Le comble est que c'est sur le même terrain qu'avaient été trouvées cinq têtes royales sculptées.
Je vous invite à lire l'article publié sur techno-science.net en cliquant sur la photographie ci-dessous dont elle est tirée.

Statue de Nebamon en calcaire.
© Cnrs-Cfeetk /J. Maucor.
Cette image est disponible à la photothèque du CNRS, phototheque@cnrs-bellevue.fr

La tombe du pharaon Sobekhotep 1er - Egypte - Archéologie - Découvertes

Une équipe égyptologique américaine a réussi à identifier une tombe datant de 3 800 ans !
Elle fut trouvée l'an dernier, cependant, nul ne savait à qui elle appartenait.
A présent, le mystère est levé : il s'agirait de la tombe du pharaon Sobekhotep 1er, souverain de la XIIIème dynastie.
Le sarcophage pèse plus de soixante tonnes ! Incroyable !
Je vous invite à lire l'article de lavenir.net en cliquant sur la photographie provenant de la page web.

©lavenir.net

Précision de François TONIC - Rédacteur en chef de Pharaon Magazine - mentionnée sur facebook le 07 janvier 2014 :
"L'identification exacte du pharaon est encore à faire. L'annonce officielle est trompeuse. Les archéologues ne peuvent pas encore savoir de quel Sobekhotep il s'agit réellement. Et en réalité la tombe est connue depuis plus d'un siècle mais est réellement fouillée depuis 2003 (avec une autre tombe royale)."
Article Pharaon Magazine

Mariage Nubien

L'après-midi du samedi 04 octobre, tandis que je papotais avec mes amis nubiens autour d'une chicha et d'un thé à la menthe, je fus conviée à participer le soir-même à un mariage nubien.

Grande fut ma joie face à cette invitation hors du commun.
L'ami, vendeur dans un bazar de souvenirs à Assouan, n'est autre que le propriétaire d'un îlot derrière l'île éléphantine, où trône une maison typique nubienne creusée dans le granit.

A 20h30, nous quittions la corniche pour nous rendre sur l'île en bateau. Sur ce dernier fut chargé du matériel sono pour la soirée.
Mon ami m'expliqua qu'il avait loué son île pour la soirée et qu'il était chargé de l'organisation de la fête.
Je lui posai alors les questions d'usage sur le mariage nubien.
"Ce soir, seront réunis la famille et les amis de la mariée. Le couple festoie chacun de son côté et se retrouvera le lendemain. Une façon d'interrer leur vie de célibataires pour ensuite passer leur vie ensemble! La signature du pacte de mariage a déjà été faite devant l'imam. Les jeunes mariés ont tous deux 19 ans. La mariée et sa famille sont d'Abou Simbel."
Alors que j'admirais dans la pénombre la superbe maison et le jardin garni de citronniers et de manguiers, les bateaux se succèdaient remplis d'invités.
Je les saluai et fus présentée par mon ami. Tout le monde semblait ravi et honoré de ma présence ; quant à moi, j'étais touchée par leur accueil! Me voici intégrée parmi ces Nubiens extraordinaires, d'une gentillesse et d'une hospitalité sans égales, peuple des portes de l'Afrique Noire, ancêtres du fameux Pharaon Noir, Piankhy. Je ne peux exprimer par de simples mots ce que mon coeur ressent encore aujourd'hui, mais ma reconnaissance et mon respect sont aussi grands que les leurs.
La mariée arriva, vêtue d'une robe moulante à paillettes, rien à voir avec la robe traditionnelle de la mariée en blanc utilisée dans tous les mariages européens et orientaux. Dans une main, un joli éventail de plumes pour se "rafraîchir". Son visage était très, trop maquillé, mais elle ressemblait à une poupée.

La mariée est au centre de la photo à droite du monsieur en chemise blanche.La musique et le chanteur invitèrent les convives à venir danser sur une piste improvisée sur le sable fin.
Je me mêlai aux invités accompagnée par la présence enthousiaste de Bibi Bana, faisant la ronde avec eux sur les airs nubiens endiablés, et laissant mon corps se mouvoir sur les rythmes orientaux.
Tous et toutes agréablement surpris par ma connaissance de la danse orientale, je passai de la mariée à sa grand-mère, de ses neveux à ses nièces, avec la grâce et la fierté d'une française amoureuse de leur culture.
Soudain, des femmes distribuèrent des petits paniers cartonnés. A l'intérieur se trouvaient des sandwiches salés, sucrés, un fruit et une boisson. Voici une idée peu coûteuse et originale en guise de repas! Puis, elles se mirent à jeter en l'air des bonbons! Chaque convive, du plus jeune au plus âgé, tel un gamin, se précipita vers le sol pour ramasser les sucreries!
Les hommes fumaient la chicha, les femmes discutaient entre elles en s'occupant des enfants. La joie et la gaité étaient omniprésentes, et dans la plus grande simplicité.

Et la danse se poursuivit jusqu'à 3h30 du matin.
Avant de quitter l'île et tous les invités, nous nous mettions tous à l'oeuvre pour laisser le lieu aussi propre qu'à notre arrivée. Le matériel sono fut démonté, et nous voici de nouveau sur le bateau, afin de rejoindre la corniche de la ville d'Assouan.
Nous nous disions au revoir, et chacun rentra au bercail pour dormir, la tête pleine de musique et de souvenirs d'une expérience à laquelle jamais je n'aurais imaginé participer un jour.
Je souhaite à ce jeune couple le bonheur et la sérénité que j'aurais aimé dans ma vie...
Mektoub, mabrouk et baraka à eux deux!
Bossa bossa!

Nouvel An Copte 2014 - Egypte - Voeux - Espoir


Mardi 7 janvier 2014, les Egyptiens coptes orthodoxes fêteront la nouvelle année.
A travers le Printemps Arabe qui dure depuis trois ans, les Egyptiens coptes souffrent de plus en plus de discriminations, de violences insensées totalement intolérables en ce 21ème siècle.
Il ne se passe pas un jour sans que je n'aie une pensée pour tous mes amis égyptiens coptes et musulmans que je n'ai revus depuis février 2010.
J'espère qu'en 2014, chacun retrouvera ses esprits pour que l'Egypte recouvre sa paix, sa dignité, sa beauté d'antan.
Je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous, je n'en dis pas davantage.
Salam Masr. Bossa kebira koulounè !



Article lamontagne.fr

2013 c'est fini - Vive l'an 2014 !

Dans quelques heures, nous refermerons l'agenda et le calendrier 2013.
L'année aura été ce qu'elle aura été...
2014 sera comme chaque jour sera...
Que vous passiez le réveillon de la St Sylvestre entre amis, en famille ou seul(e), rien n'est meilleur que d'être serein(e) et souriant(e) quelle qu'en soit la situation, c'est aussi cela le bonheur créé avec un tout petit rien !
Où que vous soyez dans le monde, je vous présente tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année !

Sylvie Barbaroux


Joyeux Noël 2013 !

Nous approchons de la fin d'année 2013. Avant de vous présenter mes voeux, Guizmo, mon animal de compagnie, se joint à moi pour vous souhaiter un Joyeux Noël !
Que cette fête vous comble de joie auprès des vôtres. Qu'importe les cadeaux, le Père Noël saura nous remplir le coeur d'une chaleur familiale.
A l'année prochaine !


Un Château Victorien Abandonné

En me promenant dans Le Caire, dans la Sharia Champollion, cette beauté abandonnée m'est apparue...
Ce château victorien en plein centre du Caire me fascine, me subjugue, m'intrigue... Il me plaît tant que durant trois mois, une fois rentrée en France, je rêvais qu'il m'appartenait et que j'en faisais un hôtel restaurant de luxe à la Française en n'employant que des femmes veuves et répudiées. Rêve qui ne deviendra jamais réalité, mais peut-être inspirera des personnes qui le pourront...
A quelques mètre seulement de Midan El Tahrir, je n'ose imaginer dans quel état il se trouve aujourd'hui...
Malgré mes investigations, je n'ai jamais trouvé la bonne personne pour visiter cette bâtisse majestueuse. Je sais, malgré tout, que son intérieur est splendide avec un escalier en fer à cheval.
Ce château a les façades murales de marbre rose ; certes, souillées par la pollution et la saleté accumulées durant les années, le rose est bien peu perceptible sur les photographies.
A qui appartient-il ? Toutes les personnes à qui j'ai posé la question n'ont jamais voulu me répondre, comme si un mystère planait sur le lieu...




Crédits photos © Sylvie Barbaroux

Découverte de deux tombes ptolémaïques - Egypte

Récemment, deux tombes ptolémaïques ont été découvertes dans la nécropole d'Al Qantara par la mission égyptienne des antiquités.
Ces trouvailles dateraient du premier siècle après Jésus Christ.
Une des deux tombes, construite en briques argileuses, présente un plafond voûté ainsi qu'un puits, comme cela est souvent le cas dans les sépultures égyptiennes. Il s'agirait de la tombe du prêtre Mina. Un des murs est décoré d'un tableau représentant le prêtre en compagnie de la déesse Isis.
La seconde est construite à la chaux. De nombreux pots d'argile jonchent sur le sol. Son propriétaire n'a pas encore été identifié.
Je vous invite à lire l'article du ahramonline en cliquant sur la photographie dont elle est issue.

©ahramonline

Articles les plus consultés sur 7 jours

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...