L'Apparat Royal de Pharaon

La Couronne et l'apparat indispensables de Pharaon

Je devrais écrire Les couronnes!
En effet, sans parler pour l'instant du némès, quatre couronnes existaient :
- La couronne blanche qui indiquait que le souverain était le roi de la Haute Egypte (le sud).

- La couronne rouge, indiquant la souveraineté sur le territoire de la Basse Egypte (le nord).

- Le pschent qui était la couronne unissant la rouge et la blanche, symbole de souveraineté sur la Haute et Basse Egypte.

- La couronne bleue, khepresh, qui était portée pendant les guerres.
Le Cobra, l'uraeus dressé fièrement sur le front de la couronne royale indiquait la puissance du pharaon à l'égard de ses ennemis.

Le némès était une coiffe de lin que l'on peut aussi retrouver drapé sur la tête de nobles, maîtres d'oeuvre... Seul celui du roi portait l'uraeus pour le distinguait de son haut rang.

La crosse et le flagellum, heqa et nekhekh, étaient indispensables. Le pharaon devait se présenter avec en public et lors de réunion. On remarque aussi qu'ils lui étaient déposés sur le torse dans son sarcophage. Ces parures indiquaient : la crosse ou sceptre mène, dirige son peuple ; le flagellum ou fléau pour indiquait à son peuple que Pharaon le protège contre tous les maux et les ennemis.
N'oublions pas la barbe postiche que portait aussi le pharaon, qui s'attachait derrière les oreilles. Barbe "tressée" symbole de la puissance virile, que l'on pourrait identifier aussi comme le corps d'Osiris momifié, immortel.

Articles les plus récents

Articles les plus consultés sur 7 jours