Le 27 août 1816, Belzoni découvre Philae et Abou Simbel

En ce jour, le 27 août, mais en 1816, Giovanni BELZONI quitta Louxor pour s'aventurer vers le sud. Il atteignit alors l'île de Philae, puis poursuivit son chemin avec son épouse à la frontière soudanaise, pour s'émerveiller face aux temples d'Abou Simbel.
Cet homme, cet hercule de foire, lasse d'un quotidien loin d'être digne de ses valeurs, a été un pionnier fabuleux, avec, certes, une grande naïveté, car Salt s'est bien enrichi sur le dos de ce brave homme. Cependant, aujourd'hui, nous ne retenons que son nom : Giovanni BELZONI, l'homme qui aura désensablé Abou Simbel, bercé par les traces de Ramsès II ! Il ouvrit bien d'autres tombes comme celle d'Amenhotep II, Ramsès 1er, Merenptah, Aÿ. Il entama des fouilles au temple de Mout à Karnak.
Il réussit à déplacer, et non sans difficultés, l'énorme buste du "jeune Memnon" que l'on peut toujours admirer au British Museum.
N'oublions pas aussi que le 2 mars 1818, il ouvrit l'entrée secrète de la pyramide de Khéphren à Guizeh.
De 1815 à 1819, il eut quatre années pleines de rebondissements égyptologiques.
Il mérite bien cet hommage !







Toutes les photographies protégées par ISBN © Sylvie Barbaroux
Récits de voyage en Egypte - Amazon
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés sur 7 jours