Les Cinq Titres de Pharaon

Une fois que le souverain est sur le trône, une titulature lui est associée prouvant ainsi sa supériorité dans la société.
Les prêtres et la famille royale l'attribuaient.
"L'Horus d'or" était, dans l'Ancien Empire au nombre de trois, et passa à cinq dès le Moyen Empire.
Ces représentations hiéroglyphiques étaient inscrites près du cartouche (réservé au souverain).
Voici leur détail :
- La représentation du faucon Horus détermine le rang royal. C'est le premier titre donné. Le symbole était sculpté dans un rectangle avec la façade d'un palais.
- La représentation de la déesse vautour Nekhbet et de la déesse Ouadjet, côte à côte posées sur une demi lune, indique que le roi est protégé par les deux divinités.
- La représentation du faucon posé sur un dessin qui pourrait ressembler à un drapé ou une pie de vache (??) est l'Horus d'or. J'avoue ne pas pouvoir vous indiquer son origine.
- La représentation du papyrus et de l'abeille au-dessus d'une demi lune indique que le roi est souverain de la Haute et Basse Egypte.
- La représentation du canard avec un cercle signifie "Fils de Rê". Le souverain devient le fils de Rê, roi divin et terrestre. Le nom qui suit alors ce symbole est le nom de naissance du roi.

Afin de suivre les explications d'un professionnel, je vous invite à découvrir ce que Richard Lejeune a écrit sur le sujet.

Articles les plus récents

Articles les plus consultés sur 7 jours