Le Temple de Denderah


plein écran
Denderah, la perle des constructions ptolémaïques irigées en Haute Egypte est certainement le dernier temple construit de l'antique Egypte!
Le site se trouve à environ 70 km de Louxor, et comme je vous l'ai mentionné dans le document consacré à Abydos, liez la visite de ces deux sites en convoi militaire.

Le complexe de Denderah ne se trouve pas au coeur de la ville nouvelle comme Abydos, mais parmi les champs. Là aussi, et cela en est bien dommage, le temps de la visite se limite à 1h, 1h30 grand maximum, trop peu pour vraiment admirer comme il se doit, ce site magnifique qui s'étend sur 40 000 m2 d'étendue sableuse. De plus, la fermeture de ces deux sites à la visite se fait relativement de bonne heure, vers les 16h, les horaires variant suivant les périodes d'été ou d'hiver.

Il s'agit du temple dédié à la déesse Hathor, déesse de l'Amour, la Beauté, la Danse, la Musique, de tous les plaisirs de la vie en somme!! L'épouse-mère universelle (la femme parfaite!! Ne rêvez pas Messieurs... elle est intouchable!!), représentée avec une tête de vache et des cornes. Un fois l'an, une fête d'Opet se déroulait entre le temple d'Edfou et celui de Denderah, où se célébrait le mariage sacré entre Hathor et son époux spirituel Horus.
Le pylône d'entrée vous surprendra par sa modeste érection en comparaison des autres temples de l'Egypte antique aux entrées plus colossales.
Il semblerait, d'après les vestiges, que le site de Denderah vit le jour durant la 6ème dynastie sous Pépy 1er (vers 2250 av JC) qui lança le début des constructions. Mais c'est Nectanébo II ( -360 à -343) qui ordonna la première extension du complexe en faisant ériger un mammisi. Cependant, le complexe visité aujourd'hui a vu le jour en 125 avant JC, sous Ptolémée IX, autrement appelé Evergète. Donc, en résumé, voici un complexe Ptolémaïque où successivement, Evergète II, Ptolémée XIII, Cléopâtre VII ( la dernière souveraine d'Egypte, et si connue de nous tous), l'empereur Tibère, Trajan, laissèrent leurs empreintes.
Une façade extérieure près du lac sacré représente Cléopâtre VII accompagnée de son fils Césarion.
Le concept architectural du complexe respecte le canon égyptien avec deux mammisi (ou maisons de naissance, sanctuaires où l'on célébrait la naissance divine), la salle hypostyle avec les colonnes qui font la particularité de Denderah : des colonnes dont les chapiteaux représentent la tête d'Hathor, des vestibules, le noas. Par un escalier, on accède sur le toit où se trouve une jolie petite chapelle, la Chapelle de l'Union avec le disque solaire. Puis deux salles sont consacrées à Osiris avec la copie (au plafond) du Zodiaque dans la seconde pièce ; l'originale se trouvant au Louvre.
Un dédale de chapelles ( Chapelle du Nouvel An, Chapelle de l'Union, la Chapelle de la Flamme, etc...), de cryptes font la beauté époustouflante du lieu.

Articles les plus récents

Articles les plus consultés sur 7 jours