L'Histoire de la Libye de l'Antiquité à nos Jours

Tandis que les pays orientaux se soulèvent contre leur politique dictatoriale qui les étouffe depuis des décennies, ces pays dans lesquels j'ai vécus, que j'ai parcourus, grande mon émotion est de savoir que lorsque j'y retournerai bien des choses auront changé dans le bon sens, enfin je l'espère. Et ainsi, que certains d'entre eux, comme l'Algérie que je ne connais pas et la Libye que je vous présente à nouveau aujourd'hui s'ouvrent au tourisme pour que leurs merveilles du passé et de ce nouveau présent soient partagés par et pour tout le monde.
Le 27 juillet 2010, j'avais donc publié sur le blog l'histoire de la Libye que j'ai apprise en CM2 et que je vous invite à nouveau à découvrir.
N'hésitez pas à aller dans le monteur de recherche en marge du blog dans "Rechercher" en tapant Libye, où vous découvrirez d'autres articles sur ce pays qui mérite d'être visité, certes, une fois que le calme sera revenu et que tout sera stabilisé. Son désert est magnifique, sa côte avait été choisie par les Romains, les Phéniciens et ont laissé des villes entières d'une splendeur sans égale à mes yeux. Leptis Magna, Sabratha, la Cyrénaïque que je n'ai jamais eu l'occasion de découvrir, des ruines qui vous feront rêver sur un passé glorieux.

J'ai conservé mon cahier d'Histoire de classe de CM2 lorsque je vivais en Libye et étais scolarisée dans une école franco-libyenne à Tripoli. Voici donc une histoire bien peu connue que je viens partager avec vous.

Les Grecs : 
Venus des îles grecques, au nord est de la mer Méditerranée, ils occupèrent la Cyrénaïque et y fondèrent 5 villes:
Cyrénaïque : Chahat.
Appolonia : Sousse.
Tikhora : Tocra.
Baroe : El Meye.
Euspérédès : Benghazi.

Les Phéniciens :
Les Phéniciens étaient les habitants d'une partie de l'Asie Mineure en au bord de la mer Méditerranée. Ils étaient un peuple de marins et de commerçants. Ils découvrirent la Côte Ouest de la Libye, la Tripolitaine et fondèrent des villes dont les plus importantes étaient : Sabratha, Oéa (Tripoli) et Leptis Magna.

Les Romains :
Plusieurs fois de suite, les Romains tentèrent d'envahir les villes phéniciennes du nord de la Libye, mais les villes étaient protégées des combats par leurs dirigeants phéniciens et numériens (Berbères). Mais, finalement, lorsque le célèbre César devint empereur de Rome, il réussit à vaincre les Phéniciens et les Numériens et annexa toute l'Afrique du Nord à son empire après la célèbre bataille d'Actium en 31 avant JC (date à laquelle les villes grecques tombèrent sous la domination romaine).

Quelques aspects de la civilisation romaine en Libye :
Les Romains introduisirent leur civilisation et leur manière de vivre en Libye. Ils firent agrandir les villes, construire des théâtres, des temples, des cirques et les bains publics. Ils creusèrent des puits pour chercher l'eau et des citernes pour garder l'huile d'olive. Des écoles furent fondées. On y enseignait le latin, les enfants libyens y étaient admis. Né à Leptis Magna en 145 après JC, Septime Sévère devint officier, puis empereur en 193 apès JC. Il mourut au cours d'une bataille en Angleterre en 214 après JC.

L'économie de la Libye pendant l'occupation romaine :
L'économie de la Libye se développe considérablement sous les Romains.
L'agriculture devint plus facile grâce à l'eau des puits, des aqueducs et des réservoirs installés par les Romains. On cultivait des céréales (blé, avoine), on plantait des arbres fruitiers (oliviers, palmiers, vignes, agrumes). Les récoltes suffisaient à la consommation locale et le reste était exporté à Rome.

Le commerce :
Les Romains construisirent des routes favorisant le passage des caravanes de commerce entre la Libye et les pays du centre de l'Afrique. Les Romains importaient de l'ivoire, de l'or, des animaux sauvages et des esclaves. Ils exportaient de l'huile d'olive, des céréales, des moutons, des chèvres.

Le gouvernement des Romains de Libye :
Le gouvernement se faisait par l'intermédiaire d'un représentant du gouvernement central de Rome vers les villes les plus importantes. Les petites villes et les villages de l'intérieur étaient gouvernées par des Libyens de la même région et qui étaient aussi chargés de collecter les impôts pour le gouvernement central de Rome.

Les Vandales :
Au 5ème siècle après JC, la Libye est envahie par les Vandales. Leur roi s'appelait Genséric. Sous son règne, les Libyens furent maltraités et leur pays dévasté. Peu de temps après, le peuple de toute l'Afrique du Nord s'unit et organisa une révolte contre les Vandales qui furent chassés hors du pays.

Les Byzantins :
Les Byzantins conquirent la Libye sous le commandement de leur roi Justinien 1er avec Bélisaire à ses côtés. Justinien donna l'ordre de reconstruire les villes romaines qui avaient été dévastées sous le règne des Vandales. Tripoli fut encore considérée comme la capitale de la Libye et les Libyens avaient la liberté de diriger leurs affaires internes. Les Byzantins restèrent en Libye jusqu'en 643 après JC.

L'Islam et les conquêtes arabes :
Les Arabes appartiennent à la race sémite et vivaient dans la péninsule arabique. La plus grande partie d'entre eux étaient des nomades, vivaient sous des tentes et s'occupaient d'élevage. Seuls les habitants du Yémen, de la Mecque et de la Médine étaient sédentaires. Les Arabes étaient des païens. Ils adoraient plusieurs idoles sous forme de statues en bronze ou en pierre, ayant l'aspect d'êtres humains et qui étaient gardées et vénérées dans le temple de la Kaâba à la Mecque.
A présent, la péninsule arabique est constituée de plusieurs pays arabes dont le plus grand est le royaume de l'Arabie Saoudite.

L'Arabie :
L'Arabie est une péninsule qui se trouve en Asie Mineure. Elle est bordée par la mer Rouge, l'océan indien et le golfe persique.

Naissance de l'Islam :
La tribu Koreische était la tribu la plus riche et la plus importante à la Mecque. Elle contrôlait la région du hÿaz et avait la charge de s'occuper de la Kaâba.
L'année 571 après JC vit la naissance de Mohamed Ben Ali Taleb, de la tribu des Koreisches qui devint prophète et commença à enseigner la religion musulmane aux Arabes en 611 parès JC.
La Médine fut choisie comme capitale de l'état islamique. Les croyants musulmans étaient chargés de communiquer l'Islam à leurs compatriotes et de détruire les anciennes idôles des païens.
" Dieu est unique.
Il est tout puissant. C'est le seul créateur de l'univers".
L'Islam reconnait l'existence des autres religions monothéistes qui sont : le Judaïsme et le Christianisme.
Le prophète Mohamed mourut à la Médine, le 8 juin 632 après JC. A sa mort, l'état islamique fut gouverné par quatre de ses compagnons qu'on appelle les Khargs Rachidites, c'est-à-dire les successeurs du prophète qui sont croyants et suivent le Droit Chemin. Ils étaient :
Aboubaker Esadik.
Omar Ben Khattab.
Othman Ben Affeh.
Ali Ben Abi Taleb.

Le calendrier musulman :
Le calendrier musulman n'est pas pareil que celui chrétien.
Il a été décidé d'en fixer la date à partir du jour où le prophète Mohamed a quitté sa ville natale : La Mecque, pour aller s'établir à La Médine.
Les mois de l'année musulmane sont des mois luniares ; il y a 11 jours de moins que les mois de l'année chrétienne. Cette année (1975) est l'année 1396 de l'hégire. L'Hégire est l'émigration du prophète vers La Médine, c'est-à-dire le fait d'avoir quitté un endroit pour aller s'établir ailleurs.

La conquête de l'Afrique du Nord :
De 25 à 95 de l'hégire.
De 643 à 713 après JC.
Cause de la prise de la Libye .
La Libye se situant sur la route directe de l'Afrique du Nord, sa conquête faciliterait l'accès à la Tunisie, l'Algérie et le Maroc et servirait de point de départ de l'attaque arabe.

Amer Ibn El Ass :
Gouverneur de l'Egypte, il essaie de conquérir la Libye et effectivement il arrive à occuper la Cyrénaïque. Il envoie un de ses officiers, Okba Ben Nafâa pour qu'il continue à prendre les autres régions de la Libye : les provinces lointaines et les oasis. Okba Ben Nafâa avance toujours sur le territoire libyen puis arrive en Tunisie qu'il achève de conquérir ; il y fonde une ville : Kairouan qui devient la première capitale islamique et arabe de l'Afrique du Nord. Une mosquéey est construite ; elle porte le nom de Okba Ben Nafâa et existe encore jusqu'à présent.

La conquête de l'Espagne :
Après avoir acheva la conquête de l'Algérie et du Maroc, les Arabes s'y installèrent et l'Islam s'y répandit partout, même parmi les tribus berbères.
Un jeun officier, TAREK BEN ZIAD dirigea l'attaque contre l'Espagne en traversant le détroit de Gibraltar (Jabal Tarek) qui la sépare du Maroc. Les Arabes restèrent en Espagne 800 ans pendant lesquels ils firent convertir à l'Islam un grand nombre de la population espagnole et bâtirent de magnifiques mosquées et villes ; en ce temps-là l'Espagne était appelée l'Andalousie.

Les Espagnols et les Chevaliers de Saint Jean de Malte :
L'Espagne demeura occupée par les Arabes pendant 800 ans. Mais, par la suite, les gouvernements arabes affaiblis et les Espagnols reprirent leur pays et attaquèrent les pays de l'Afrique du Nord où les Arabes s'étaient réfugiés ; ils purent en occuper quelques régions.
En 1510, les Espagnols arrivèrent en Libye et, après une très longue bataille, ils ne purent prendre que Tripoli dont les habitants se réfugièrent à Tajoura pour essayer de reconstituer leur armée et reprendre leur ville.
En 1530, le roi d'Espagne, Charles V livra Tripoli aux Chevaliers de Saint Jean qui étaient déjà établis à Malte, île se trouvant au large nord de la Libye.

Les Ottomans : Au XVème siècle, l'empire turc est à son apogée et les Libyens de Tripoli demandèrent à la flotte turque de les aider à combattre les Espagnols et les Chevaliers de Saint Jean de Malte, et les chassent de Tripoli. Ce fut ainsi que l'officier turc Mourad Agha et ses troupes assiégèrent la ville et leur flotte attaqua celle des Chevaliers de Saint Jean. Ils furent vaincus et obligés de quitter le territoire libyen. Cette fois, la Libye devint l'une des provinces de l'empire turc, l'empire ottoman. Mourad Agha fut le premier gouverneur en Libye. Il entreprit de faire régner la paix, la prospérité et la sécurité en Libye. Plusieurs gouverneurs se succédèrent en Libye pendant la période ottomane. Chacun apporta de grandes améliorations dans l'organisation des villes libyennes.
Par exemple : Dorgouth Bacha qui :
- fit agrandir le port de Tripoli,
- fit réduire le montant des tributs payés par les provinces libyennes à l'empire ottoman,
- fit des grandes réformes pour développer l'agriculture,
- encouragea le commerce et l'expansion de nouvelles constructions. Dans la cité ancienne de Tripoli, on trouve une mosquée, la mosquée de Dargouth Bacha où il est enterré.

Puis, Othman Bacha qui :
- fit bâtir la première école turque à Bab el Bahr (près du port),
- fit augmenter le nombre des navires appartenant à la flotte corsaire turque.

D'autres gouverneurs établirent des écoles, des tribunaux, un parlement, la presse, les communications postales et télégraphiques.
Parmi les constructions les plus belles et les plus intéressantes, on peut admirer le fort turc et ses jardins suspendus à présent convertis en musée historique, il se trouve à Tripoli, près du port.
Le dernier gouverneur turc s'appelait Brahim Adham sous son règne et vers la fin du XIXème siècle, le pouvoir de l'empire turc commença à décliner à cause des nombreuses guerres que la Turquie avait perdues (contre les états du Balkan) et aussi à cause des troubles internes. Profitant de la situation fort critiques de la Turquie, l'Angleterre, la France et l'Italie prirent possession des provinces ottomanes, l'Egypte, le Maroc, l'Algérie, la Tunisie et la Libye.

La Libye sous l'occupation italienne :
L'Italie se trouve submergée par le taux toujours croissant de sa population. Profitant de la faiblesse de l'empire ottoman, elle lui déclare la guerre en 1911. Pendant les mois d'octobre et de novembre 1911, l'Italie occupe les villes les plus importantes de la côte : Tripoli, Cerna, Masrata. les Libyens, les officiers turcs résistèrent vaillamment à leurs ennemis et les empêchèrent d'avance au delà des villes déjà occupées.
Quelques années plus tard, la Turquie engagée dans la guerre contre les Balkans, décide d'abandonner la Libye à son sort et de signer un traîté de paix avec l'Italie. La première guerre mondiale éclate en 1914. L'Italie s'unit avec l'Angleterre contre la Turquie, L'Allemagne et l'Autriche, mais avant de concentrer tous ses efforts à la guerre, l'Italie veut d'abord vaincre la résistance libyenne et occuper le reste des territoires libyens.
Le peuple libyen combattait toujours mais, il était opprimé par le grand nombre et par les possibilités militaires des Italiens. Vers 1931, toute la Libye fut occupée et soumise au colonialisme italien.
Le gouvernement italien avait prévu un programme pour faire installer les Italiens en Libye.
1/ On encourageait les Italiens à émigrer en Libye ; ils bâtissaient des écoles pour propager leur civilisation et leur langue.
2/ Le gouvernement italien établissait des branches, des banques italiennes les plus importantes dans les grandes villes de Libye pour permettre aux Italiens d'y déposer leurs capitaux. Une fois établis en Libye, les Italiens s'installèrent et commencèrent ) effectuer des grandes améliorations (aménagement des villes, des ports, des routes...) et exploitèrent la terre où ils firent développer surtout la culture des oliviers, amandiers, vignes et orangers. Ainsi que l'élevage du bétail.

La Seconde Guerre Mondiale et l'occupation anglaise :
Elle éclata en 1939. En 1940, l'Italie signa un traité d'aide avec l'Allemange : l'asce. Les deux pays avaient un régime fachiste (Mussolini - Hitler) et combattaient ensemble.
Plusieurs milliers de Libyens furent obligés de participer à cette guerre. Les Italiens, conduits par le Maréchal Graziani, voulaient occuper l'Egypte qui était défendue par les Anglais ; ils furent repoussés mais reprirent l'attaque sous les ordres du Maréchal Rommel ; ils occupèrent une partie de l'Egypte et y restèrent pendant deux ans.

Peu après octobre 1942, une bataille éclata contre les Italiens et les Allemands pour les empêcher d'avancer jusqu'à Alexandrie ; ils furent vaincus par les Anglais sous la couduite du Général Montgomery.
Les troupes allemandes et italiennes furent obligées de se retirer dans leur pays .Les Français, déjà installés en Tunisie, occupèrent le Fèsane (Maroc) et les Anglais occupèrent la Cyrénaïque et la Tripolitaine en janvier 1943.

La Libye sous l'administration anglaise :
Les Anglais créèrent deux gouvernements militaires en Tripolitaine et en Cyrénaique. On les appelait : les Missions Militaires Britanniques. Une missions semblable but créée au Fésane, mais elle était dirigée par des Français. Les Anglais choisirent un ancien combattant libyen pour constituer une monarchie libyenne ; ce prince libyen, Idriss Senoussi, avait combattu les Italiens puis s'étaient réfugiés en Egypte. Les nations unies votèrent pour l'indépendance de la Libye, réalisée le 1 er janvier 1952. Le prince Idriss fut élu roi de la Libye.

Le royaume de Libye :
Sous le roi Idriss, la Libye, qui était divisée en quatre provinces indépendantes l'une de l'autre fut unifiée. Le régime royal ne faisait pas beaucoup d'efforts pour développer l'agriculture et l'industrie en Libye. La présence des forces étrangères étaient encore acceptées. Il y avait une base militaire qui appartenait aux Anglais à Tobrouk (Lawrense d'Arabie - le film et Le fils du désert avec Antony Quinn) et une autre très grande base aérienne qui était louée aux Américains à Tripoli.

La République Démocratique Libyenne : 
Tandis que le roi Idriss était en déplacement en Europe, un colonel libyen prit le pouvoir sans attaque, Mouammar Khadafi, le 1er septembre 1969, qui est toujours au pouvoir actuellement, et dont cette date est la Fête Nationale Libyenne.
 
La Libye est devenue relativement autosuffisante. C'est le pays d'Afrique du Nord qui possède le plus de puits pétroliers, ce qui fait sa richesse. Tout y est : culture, élevage, artisanat. Le port de Tripoli est en permanence un port rempli au trafic énorme. Progressivement, la Libye s'ouvre au tourisme avec son histoire dont les ruines méritent la visite et ses paysages côtiers et désertiques d'un immense charme (pour y avoir vécu 7 ans passionnants).
Malgré les conflits multiples qui lui font mauvaise réputation, ce changement d'ouverture vers le monde mérite d'être souligné.

 



Après que la Tunisie et l'Egypte aient renversé leur gouvernement en janvier et février 2011, les Libyens, aujourd'hui veulent, à leur tour, un changement politique, car si Moubarak gouvernait l'Egypte depuis 28 ans, Khadafi, lui, a pris le pouvoir le 1er septembre 1969 avec la El Djoumouriya ( La République), soit depuis presque 42 ans.
Le monde change, les peuples évoluent... pour tenter de vivre mieux et plus heureux aussi... Inch'Allah...
En ce mois de février 2011, les révoltes libyennes subissent un véritable carnage de la part de son représentant gouvernemental, Mouammar Khadafi. En presque trois semaines de conflits nationaux, plus de   2 000 morts sont à déplorer.
Toute la partie est libyenne est tombée ; il reste la Tripolitaine qui résiste avec les pro-Khadafi.
Comment tout cela va-t-il se terminer ??

Le 20 octobre 2001, Mouammar Kadhafi a été abattu. Son règne s'est achevé dans un bain de sang.

A présent, qui régnera ? Qui dirigera le pays ? De 1975 à 1982, cette période où j'ai vécu en Libye, il n'y avait pas de pauvreté, de misère. Certes, tout le monde, n'importe qui pouvait se retrouver en prison sans grande raison. La liberté d'expression et bien d'autres libertés avaient été abolies par Mouammar Kadhafi, la dictature était présente, cependant, lorsqu'on y réfléchit bien, la dictature existe dans tous les pays, et la totale liberté n'existe pas non plus...

J'aimerais un jour revoir "ma Libye" avec tout son charme et un peuple heureux. Mais quand ?

En septembre 2011, j'ai eu le plaisir de discuter avec un Libyen qui venait de fuir la Libye avec sa famille. En apprenant que j'étais Française, il m'aurait baisé les pieds. Moi je n'ai rien fait, et je suis gênée de voir que la France ne semble plus active à présent, alors que c'est aujourd'hui que le pays a besoin d'aides...

Au fond de mon coeur, même si je suis certaine que cela demandera des années, de longues et douloureuses années de combat, j'espère revoir la Libye, l'Egypte et la Tunisie rayonnantes. Inch'Allah.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés sur 7 jours