L'Aga Khan III et son mausolée à Assouan - Haute Egypte

L’Aga Khan III était le prince Aga Khan. A l'âge de huit ans, il succéda à son père l’Aga Khan II, décédé en 1885. Il naquit le 5 novembre 1877 et décéda 11 juillet 1957. Il était le 48ème leader des Ismaléliens Nizarites autrement appelés Khojas, il présidait l’assemblée générale de la Société des Nations en 1937 et 1938.


Il se maria à quatre reprises, ses deux dernières épouses étaient françaises. Celle qui lui tint la main jusqu’à son dernier souffle était Yvette Labrousse, Miss France en 1930 qui, reconvertie, prit le nom de Om Habibeh et devint la Begum (la Reine) des Ismaéliens.


A la mort de l’Aga Khan III, la Bégum respecta le dernier souhait de son époux : lui ériger un mausolée, mausolée qui domine le Nil et la ville d’Assouan sur une dune s’ouvrant sur le Désert Libyque.
La Begum naquit le 5 février 1906 à Sète et s’éteignit le 1er juillet 2000 au Cannet.
De la mort de son époux jusqu’à son propre dernier souffle, lorsqu’elle venait vivre dans la villa au bord du Nil, au pied de la colline du mausolée, chaque jour, elle déposait une rose rouge sur la tombe de son défunt mari.


Le mausolée fut un temps ouvert au public, puis la Bégum en décida sa fermeture pour préserver la sérénité des lieux.
Lorsque vous vous rendrez à Assouan, votre regard se portera forcément vers le mausolée digne, imposant, majestueux.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés sur 7 jours