Pourquoi n'y a-t-il que trois pyramides sur le plateau de Guizeh - Le Caire - Egypte

Un article sur futura-sciences tente d'expliquer le fait qu'il n'y ait que trois pyramides sur le plateau de Guizeh.
Sans doute que les fortes intempéries engendrant d'importantes inondations en sont la cause.
Lorsqu'on se promène au pied des pyramides de Guizeh, là où le Désert Libyque entame sa longue vague sèche, brûlante, désertique, on a bien du mal à s'imaginer le lieu verdoyant. Et pourtant...
Le Nil se trouvait, alors, proche des pyramides où un jardin luxuriant sillonnait entre les monstres de pierres. Un long mur blanc, Inebou Edj, fractionnait la partie ouest des Morts Souverains et la partie est du Nil, la partie des Vivants, là où le soleil se lève, ville administrative (nous ne parlons pas encore de "capitale" car elle fut créée quelques siècles plus tard sous Pépy 1er, 6ème dynastie). Ce mur aurait pu être une barrière contre des crues trop importantes...?
Revenons au fait de l'abandon de la nécropole juste après Mykérinos.
D'après l'article, il y a de fortes chances pour que la nécropole fut abandonnée, dès le décès de Mykérinos, à cause des inondations qui réduisaient à néant toutes les habitations.
Cela se peut. Pour ma part, j'opte davantage pour un changement stratégique et diplomatique qui aurait conduit à une décentralisation de la ville administrative et sépulcrale puisque les pyramides de l'Ancien Empire (5ème et 6ème dynasties) y ont été construites et ce, à peine à quelques kilomètres au sud de Guizeh, donc, zones inondables aussi par conséquent...
Je vous invite à lire l'article et à faire votre propre opinion. Article www.futura-sciences.com.

© Sylvie Barbaroux
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés sur 7 jours