Traces du passé aux alentours de Philae en Haute Egypte - Ile "interdite" de Biggeh - Via Google Earth

Alors que je naviguais quelques instants sur Google Earth au-dessus de l'île d'Agilka où est implanté à présent le site de Philae, grande fut ma surprise de constater qu'une grande île lui faisant face, semble posséder des ruines non exploitées... Je vous laisse vérifier à votre tour, en espérant que des commentaires sauront illuminer notre curiosité !

Sur cette vue, au centre, en haut, nous avons l'île d'Agilka, puis plus au centre, cette île qui semble préserver ses mystères... A sa droite, sous les eaux, l'ancienne île de Philae.

Ile d'Agilka

Face à l'île mystérieuse !

Voici les traces du passé où aucune présence de fouilles ne soit visible...

Quel est votre avis ??



Une explication d'un ami, Gérard Chareyre :
Il s'agit de l'île "interdite" de Biggeh. Interdite, car elle serait l'une des sépulture d'Osiris (on y aurait enterré sa jambe). Cette île est douze fois plus grande que celle de Phalé (Aegilka). Il y demeure quelques vestiges. Un escalier monte de l'ancien quai vers le temple dont il reste des fragments, un portail, une cour ouverte et un pronaos avec des colonnes aux chapiteaux campaniformes. Le temple d'origine remonterait à la XVIII° dynastie. Un pèlerinage en barque y promenait la statue d'Isis régulièrement pour voir son époux depuis Philaé... ☼
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés sur 7 jours