Découverte d'un cadran solaire en Haute Egypte - Archéologie Fouilles

Une équipe archéologique suisse dirigée par le Professeur Susanne Bickel a trouvé un cadran solaire datant de 3 300 ans, sur le site de Deir el Medineh alors que des fouilles se déroulaient à l'entrée d'une tombe.
Son aspect fait songer à un ostracon, un simple morceau d'argile ou de pierre sur lequel les Egyptiens antiques écrivaient en guise de brouillon.
Il se présente en demi cercle sectionné en douze parties de 15° d'écartement.
Servait-il à mesurer le temps de travail des constructeurs des tombes de Thèbes ? Ou d'un tout autre évènement ? Pour l'heure, nul ne le sait.
Nous savons que les Egyptiens mesuraient le temps avec des clepsydres plus tardivement.
Voici une nouvelle découverte qui nous prouve encore la grandeur du Savoir Faire de l'Egypte antique.
Article Techno-Science.net.

Articles les plus récents

Articles les plus consultés sur 7 jours