Les gouttières des toitures dans l'Egypte antique

Les architectes de l'Egypte antique n'ont plus à nous convaincre sur leur génie, et ils continuent à m'éblouir.
Un jour, lors d'une visite du temple de Séthi 1er à Thèbes, Louxor ouest, un jeune guide me conduisit sur le toit du temple, et les surprises ne manquèrent pas ! Je vais vous les présenter en deux articles.
En effet, les yeux rivés sur le sol sous un soleil ardent, éblouie par la blancheur de la pierre ensoleillée, oubliant un instant la beauté du paysage, le guide me montra des sculptures étranges (regarder les photos), taillées dans la pierre tout autour du toit. Vu les dessins que cela représentait, l'emplacement, nous ne nous trompions pas : il s'agissait bien de gouttières ! 


© Sylvie Barbaroux

Lorsque la pluie s'abattait sur Thèbes, parfois avec violence, les eaux de pluie s'échappaient du toit par ces gouttières pour se déverser dans de grandes cuves en contre-bas. Ainsi l'eau était récupérée, et les prêtres pouvaient, alors, s'en servir pour de multiples tâches. Les gravures peuvent être différentes et les rigoles guidaient aussi l'écoulement de l'eau. Très judicieux, et idées datant de plusieurs millénaires...
Je trouve cela fabuleux, et jamais je n'y aurais songé si je n'avais eu ce privilège d'escalader sur le toit pour découvrir cela et quelques autres surprenantes gravures que je vous présenterai très prochainement.
Nota : Monter sur le toit est interdit, et le pauvre guide qui, ému par ma passion pour son pays et son histoire, voulait me faire plaisir, se fit remonter les bretelles... Il avait bien mérité son bakshish...!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés sur 7 jours