Mon Courrier à l'UNESCO pour la Sauvegarde d'El Qasr - Désert Libyque - Egypte

UNESCO :

J'ai écrit à l'UNESCO afin de faire classer l'ancienne forteresse de Dahkla, El Qasr, pour tenter de réhabiliter ce village plein de charme. Je vous tiendrai informés en cas de réponse. Ma lettre à Madame la Directrice de l'UNESCO Irina BOKOVA se trouve sous la série de photos ci-dessous. Si nous appuyons à plusieurs cet objectif afin aussi de développer un nouveau tourisme dans le Désert Libyque, mon appel pourrait être davantage entendu... A très bientôt pour vous faire part de la réponse de la Directrice Madame Irina Bokova, en espérant en recevoir une... Aimer un pays, c'est bien, mais agir même modestement, c'est mieux !
Excellente journée !

Quelques vues du village d'El Qasr



©Sylvie Barbaroux

Ma lettre :

Madame BARBAROUX Sylvie                                                          
                                                                                    UNESCO
                                                                         PARIS
                                                     à l'attention de Madame la Directrice
Madame Irina BOKOVA

Le 17 février 2012

Madame la Directrice,

Quarante ans que l'UNESCO oeuvre noblement pour la sauvegarde du patrimoine de l'humanité façonné par l'Homme et Dame Nature. Je vous en remercie profondément.

Sans doute mon courrier vous paraîtra-t-il opportuniste, osé ? Cependant, cela fait dix ans que je désirais le rédiger ; ce jour est arrivé.

L'Egypte vit une crise géo-politique depuis un an catastrophique et cette instabilité la déserte des touristes, grande source de revenus. Dès le calme revenu, tout rentrera dans l'ordre. Inch'Allah...
Egyptophile écrivain française, en juillet 2002 durant un safari dans le Désert Libyque, je suis tombée sous le charme d'un village du Xème-XIème siècles, dans l'oasis de Dahkla, El Qasr.
Je vous assure, Madame la Directrice, que ce village est une pure merveille qui mériterait un classement et une réhabilitation. 

Dans ce village abandonné, dont les familles ont été exportées à ses pieds dans le nouveau village, les maisons, les ruelles ont une âme. D'admirer le pressoir, la mosquée du XIème siècle, le Palais de Justice et sa prison, ses ruelles ombragées sans vie m'arrache le coeur.

Mon idée serait de permettre un nouveau tourisme qui, après rénovation, ouvrirait un secteur touristique atypique ce qui offrirait du travail dans cette région égyptienne paysanne et désertique.
Pourquoi ne pas rénover ces habitations et leur redonner vie en gîte rural ?

Je suis persuadée que cet objectif serait un souffle économique par un tourisme ludique aussi émerveillé par El Qasr qu'il l'est en admirant tous les temples égyptiens et nubiens que l'UNESCO a sauvés des eaux du Lac Nasser.

Dans l'espoir que mon appel retienne votre attention, sachez Madame la Directrice que je me tiens à votre entière disposition pour de plus amples détails sur mon objectif qui pense aussi au bien-être d'un peuple extraordinaire perdu dans les sables du fabuleux Désert Libyque, trop oublié par le tourisme.

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie de bien vouloir agréer, Madame la Directrice, mes salutations les plus distinguées.

Sylvie Barbaroux
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés sur 7 jours