L'Institut du Monde Arabe en Pleine Mutation - Article L'Express Culture

L'Institut du Monde Arabe à Paris est un monde culturel fantastique qu'il faut absolument visiter et dont les expositions varient en permanence, où vous pourriez avoir la chance, aussi, de participer à une interview, à un spectacle musical etc...
Aujourd'hui, voici un article de L'Express Culture fort intéressant :


Après plusieurs années chaotiques, l'Institut du monde arabe inaugure ses nouvelles salles, relance ses expositions et se tourne vers l'avenir. Il était temps. Pour son 25e anniversaire, l'Institut du monde arabe -IMA- frappe un grand coup. "Ce sera un tournant dans son histoire", affirme Badr-Eddine Arodaky, son directeur général adjoint. L'événement? Un nouveau musée qui abrite de façon pérenne ses propres collections. Mais aussi l'annonce d'une programmation d'expositions chocs. Il était temps. Depuis sa création, l'institution mène une existence chaotique, alternant succès et crises financières. Elle paraissait récemment à bout de souffle. Sa dernière grande exposition, Bonaparte et l'Egypte, remonte à 2008-2009. Alors que le Louvre faisait rayonner son nom jusque dans les Emirats arabes unis, l'IMA semblait se replier sur les quais de la Seine. Ses déboires tiennent à sa spécificité. Car l'établissement n'est pas un lieu culturel banal. Il a été conçu comme un instrument diplomatique. La paternité en revient à Valéry Giscard d'Estaing, qui, à la suite du choc pétrolier de 1973, s'inquiétait de la détérioration de l'image des pays arabes. François Mitterrand en a fait l'un de ses chantiers. Plate-forme culturelle, lieu de dialogue et de compréhension mutuelle, ce modèle, unique en son genre, n'a pourtant jamais bien fonctionné. En cause, son système de financement, assuré conjointement par la France et par les 22 pays arabes cofondateurs, dont certains ont joué les mauvais payeurs. Ces déficits chroniques, ajoutés aux luttes intestines, ont même conduit l'institution au bord du gouffre. Si la situation s'est améliorée.......
Pour lire la suite, cliquer sur le lien :  L'Express Culture
Le 22 février, l'IMA dévoile ses nouvelles salles au public. Une ouverture... d'esprit. 

Après deux années de travaux, l'IMA inaugure son nouveau musée, fondé sur un concept qui l'est tout autant. L'idée d'y présenter les beaux-arts, comme c'était le cas précédemment, a été abandonnée. Car c'est ce que montrera le Louvre dans son département des Arts de l'Islam, dont l'ouverture est prévue pour octobre prochain. L'IMA a donc préféré s'attacher à la "civilisation arabe". Le parcours, composé de 560 pièces, permet d'explorer ses différentes facettes, linguistiques, sociales, religieuses, anthropologiques. Façon de mener une "réflexion sur l'identité arabe et non sur l'islam", résume Marie Foissy, chef du projet.

Articles les plus récents

Articles les plus consultés sur 7 jours