L'Exposition "Fastueuse Egypte" - Partie 3 - Avignon

Explications sur le Musée Calvet et l'Exposition "Fastueuse Egypte"

Pas moins de deux années furent nécessaires aux spécialistes du Musée Calvet, en étroite collaboration avec la Mairie d’Avignon, pour mener à bien le projet de l’exposition « Fastueuse Egypte » et fêter ainsi le bicentenaire du Musée (2 avril 1811) dont le créateur initial n’est autre que Napoléon 1er, tout premier érudit français de l’Egypte pharaonique depuis son expédition en 1798.

Pour l’occasion, différents legs de particuliers et une trentaine de prêts de musées enrichissent la collection qui compte environ quatre-cents pièces, du 25 juin au 14 novembre 2011, pour une exposition temporaire ; passé ces dates, les salles « égyptologiques » perdureront définitivement.

Deux ans aussi de restaurations pour que les pièces privées égyptiennes d’Esprit Calvet sortent enfin du lapidaire pour rayonner à nouveau au grand jour.

Le musée, précédemment installé dans l’abbaye Saint-Martial, fut transféré en 1835 dans le majestueux hôtel particulier de la famille de Villeneuve-Martignan, en plein cœur des remparts, que la ville d’Avignon acheta en 1833 et en créa ainsi le premier musée public de la cité papale. Ce musée a été fondé en 1826 sur les bases testamentaires d’Esprit Calvet. Les perquisitions révolutionnaires nourrirent le principal musée de la province française. Le très célèbre antiquaire Marcel Puech, à la personnalité extrêmement généreuse, fit, en novembre 1986, d’exceptionnelles donations, ce qui rend le Musée Calvet riche et « intimiste ».

Esprit Claude François Calvet (1728-1810) était un médecin avignonnais, passionné d’archéologie et de l’égyptomanie de l’époque du Siècle des Lumières. Pourtant, il ne peut être considéré comme un égyptomaniaque, il était un réel égyptophile. Sa grande passion lui faisait même percevoir ses honoraires « en nature » par ses patients collectionneurs et bienfaiteurs, ce qui grossissait inlassablement sa collection privée.

La Fondation Calvet et la Mairie d’Avignon se mettent un point d’honneur à poursuivre l’optique passionnel d’Esprit Calvet pour que le musée resplendisse d’une grande réputation.

Le Midi de la France compte à présent une nouvelle exposition qui, à travers la restauration des salles classées de l’hôtel, rend à l’Egypte toute sa Noblesse et sa Grandeur.

Texte et Photos ©Sylvie Barbaroux

Articles les plus récents

Articles les plus consultés sur 7 jours