Le Site Antique de Perge - Turquie - Vidéo

Voici le terme de mes découvertes historiques turques terminées par la visite du site de Perge où vous y admirerez un superbe stade.
Perge se situe dans le sud de la Turquie, à 18 kilomètres d'Antalya. Perge se prononce Pergué.

Un brin d'histoire :
Vers -1 200, les Akhas, les Grecs, les Romains, des peuples de l'ouest anatolien... se succédèrent dans cette ville et en firent le centre culturel de la région Pamphylie.
Artemis y était vénérée.
Même si à présent on a du mal à y croire, mais à l'époque antique, une rivière au doux nom de Kestros était praticable pour la navigation où les bateaux pouvaient donc accoster.
Alexandre Le Grand, en -333, prit possession de Perge. Suivirent au IIIème siècle avant JC le Royaume de Séleucie, puis un siècle plus tard, celui de Pergamon. Cette ville connut son faste sous les Romains au Ier siècle avant notre ère.
Vint ensuite l'invasion chrétienne avec Barnabé et Saint Paul où tout commença à Perge.
Ici encore, les ruines qui subsistent datent principalement de l'époque romaine. C'est sous les Byzantins que la ville déclina pour laisser la place à Antalya (Attaleia à l'époque) en 1 084 de notre ère. Les Seldjoukides, en 1 207 et les Ottomans, en 1 391 s'emparèrent de la ville.

Le site :
A la naissance de la ville, ses habitants s'installèrent sur l'acropole à l'est du centre ville à environ cinquante mètres.
En période hellénistique, Perge s'étendit vers le bas de la plaine.
Les fouilles débutèrent en 1 949 sous la direction de A.M. Mansel.
Le Théâtre (que je n'ai pu visiter) semble être la première grande bâtisse érigée, il se trouve à l'entrée de la ville. 12 000 spectateurs pouvaient y être accueillis ce qui nous fait réaliser l'importance de la ville et la densité de sa population (trois à quatre fois plus grande que le nombre de spectateurs...).
Le Stade se trouve sur la droite du Théâtre. En forme de U il mesure 34m x 234m ! Son entrée est monumentale. Ses gradins sont supportés par une structure de voûtes en berceau, ce qui a facilité son admirable conservation. 27 000 personnes pouvaient s'asseoir et profiter des spectacles en passant, toutes les trois arches, l'accès d'entrée aux gradins. Entre chaque entrée, de nombreuses boutiques devaient vendre bien des produits...!
Les Murailles de la ville datent de l'époque hellénistique et présentent des tours carrées de plus de treize mètres de hauteur. Au sud, les deux Tours d'Honneur trônent, d'où l'on peut voir la Porte de période tardive du IIIème siècle après JC.
La Place Septime Sévère. De nombreuses statues de l'empereur romain né à Leptis Magna en Libye et de son épouse Julia Domnia ont été trouvées sur Perge et sont exposées à présent au musée d'Antalya. Les lecteurs qui ont lu mon roman Le secret du Fayoum seront sans doute ravis de retrouver ce charmant couple! La Place Septime Sévère se trouve donc entre la Porte de période tardive des murailles et la Porte Hellène.
La Nymphée se situe derrière la Porte de période tardive et possédait, à l'époque deux niveaux.
Le Propylon et les Thermes romains. Les Thermes, situés derrière la Nymphée, sont les plus grands de l'époque romaine en Turquie. Tout le sol est recouvert de carrelage de marbre protégé, aujourd'hui, par une bonne couche de sable. On peut y admirer un des premiers systèmes de chauffage central par le sol appelé Hypokaust.
La Porte d'Hellène se trouve en accédant à Perge entre des tours de la place en fer à cheval. C'est au IIème siècle après JC que cette cour fut transformée en cour d'honneur par Plancia Magna.
La Porte d'Hadrien.Le bienfaiteur de Perge, Plancia Magna fit aussi construite une porte en forme de voûte sur la cour en forme de fer à cheval énoncée précédemment. Sur cette immense porte, il fit placer les statues des empereurs de Nerva à Hadrien, des impératrices et des membres de leur famille ; vous vous imaginez la taille de la porte...
L'Agora se trouve à l'ouest des Tours d'Honneur. En son centre, un portique de 76m x 76m ouvre l'accès au Temple de Thyché, dieu du destin, et date du second siècle après JC. Vers l'arrière des colonnes aux chapiteauxcorinthiens, on peut admirer des galeries de colonnes aux pieds recouverts de mosaïques.
L'Avenue à Colonnades est large de 9m et s'étend du sud au nord vers le centre de Perge.
Une autre avenue de ce genre se trouve près de l'acropole. Ces avenues comportent un trottoir central, des magasins, des portiques... toutes couvertes (à l'époque) et pavées de mosaïques, la populace s'y promenait, faisait leurs courses en étant abritée du soleil l'été et de la pluie l'hiver.
Au milieu des avenues principales, on peut toujours voir les canalisations d'eau qui coulait en cascade.
Les colonnes à reliefs ornent l'avenue à colonnades devant l'église byzantine où l'on peut encore voir quatre colonnes avec les reliefs d'Apollon, d'Artemis, de Thychée et du fondateur de Perge Kalkahs.
La Nymphée supérieure se trouve au bout de l'avenue à colonnades qui va du sud au nord, et là, on trouve une Nymphée à deux façades. Une statue du dieu des fleuves Kestros, allongé, offre une très grande plénitude au lieu.
L'Acropole se situe sur un plateau de cinquante mères de hauteur et ne représente plus grand intérêt de nos jours.
La Palestre. D'après des écritures, sous l'Acropole à l'ouest, une Palestre existait, construite par Cortunus et son épouse en hommage à l'empereur Claude. Là, les jeunes gens pouvaient y exercer la gymnastique et y étudier. Dans ce lieu, à l'intérieur des murailles, y étaient construits une église, un palais, des thermes, et à l'extérieur, une nécropole.

J'espère que mes descriptions vos aideront à apprécier davantage le site de Perge comme si vous y étiez!
Je vous souhaite une excellente visite à toutes et tous!
Sylvie Barbaroux


sylviebarbaroux

Sur Dailymotion

J'espère que votre visite aura été bien agréable sous le chant liturgique Grande Doxologie par Le Choeur Orthodoxe Bulgare Saint Jean.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés sur 7 jours