Omar Sharif

Un homme à la grande classe, avec un charisme extraordinaire, qui, malgré son âge, a toujours envoûté la gente féminine!

Très grand acteur que l'on a envie d'avoir pour ami.

Je tenais donc à rendre un très grand hommage à cet homme d'exception.
Les explications qui vont suivre viennent de Wikipédia, et les photos de google images. Diaporama...



Omar Sharif ou Omar El-Sharif (né le 10 avril 1932 à Alexandrie), en arabe عمر الشريف), de son vrai nom Michel Chalhoub, est un acteur de cinéma égyptien.


Sommaire



Biographie 

Né en 1932 dans une famille libanaise d'Alexandrie, originaire de la ville de Zahlé (زحلة en arabe) dans la plaine de la Bekaa au Liban, Michel Chalhoub est le fils de Joseph Chalhoub, marchand de bois précieux, et de Claire Saada. Élevé dans la religion catholique, et plus précisément maronite, il s'est converti à l'Islam pour épouser l'actrice Egyptienne Faten Hamama mais n'est pas revenu au christianisme après son divorce .
Au Collège britannique Victoria d'Alexandrie, il étudie les mathématiques, la physique, le français ainsi que cinq autres langues, qu’il parle plus ou moins couramment : l'arabe, l'anglais, le grec, l'italien et le turc.
Après avoir obtenu un diplôme en mathématiques et physique à l'université du Caire, il travaille pendant cinq ans dans l'entreprise de bois précieux de son père, avant d’aller étudier le métier d’acteur à la prestigieuse Royal Academy of Dramatic Art de Londres.
En 1954, alors qu'il est de retour en Égypte, il est découvert par son compatriote, le cinéaste Youssef Chahine, qui le fait débuter dans Le Démon du désert, pour lequel l'acteur prend le nom de « Omar El Sharif ». Deux ans plus tard, Youssef Chahine le fait jouer dans Les Eaux noires, dans un rôle vedette, face à la star égyptienne de l’époque Faten Hamama. Le film est présenté au Festival de Cannes, où il obtient ses premières louanges. En Égypte, Omar El Sharif devient une grande star du cinéma en tenant la vedette de 26 films égyptiens.
Il épouse Faten Hamama en 1955, avec qui il a un fils en 1957, Tarek, ce qui augmente sa popularité dans le monde arabe. Ils divorceront en 1968, et Omar Sharif ne se remariera pas.
En 1962, alors qu'il a 30 ans, il joue le rôle du prince du désert Ali Ibn Kharish dans son premier film occidental et international, Lawrence d'Arabie de David Lean, aux côtés de Peter O'Toole, film pour lequel il prend le nom de « Omar Sharif ». Ce rôle lui vaut une célébrité mondiale immédiate, ainsi qu'un Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle 1963 et une nomination pour l'Oscar du Meilleur Second Rôle 1963. Ce film marque le début de sa carrière d'acteur international et lui vaut une place dans la légende du cinéma mondial. Il s'installe alors avec son fils à Hollywood, où il signe un contrat de sept ans avec les studios holywoodiens Columbia Pictures. C'est à cette époque qu'il se sépare de sa femme, d'un commun accord malgré leurs sentiments, pour « incompatibilité de la vie de couple avec la vie d'acteur international ».
En 1965, il récidive avec un triomphe mondial dans Docteur Jivago, une autre réalisation de David Lean, pour lequel il obtient cette fois le Golden Globe Award du Meilleur Acteur en 1965, pour son rôle du poète médecin russe Youri Jivago.
Omar Sharif joue alors dans plus de 60 films américains et français, entre autres avec des personnalités comme Anthony Quinn, Catherine Deneuve, Jean-Paul Belmondo, Barbra Streisand, Henri Verneuil...
En 2003, son rôle d'épicier philosophe dans Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, de François Dupeyron, lui permet d'être récompensé par le César du Meilleur Acteur 2004. Le film est par ailleurs nommé au Golden Globe Award du Meilleur Film Etranger 2004.
En 2005, il donne sa voix au lion Aslan dans les doublages français et italien du film fantastique Le Monde de Narnia : chapitre 1 - le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique. En 2006, il continue à prêter sa voix, cette fois en anglais et comme narrateur pour le road movie O Gengis réalisé par Alan Simon.


Sa passion du jeu 

Omar Sharif est un des joueurs de bridge les plus célèbres du monde. Il a signé un livre de bridge ainsi que des commentaires sur des donnes pour plusieurs journaux, dont le Figaro en France.
Aux Olympiades de Bridge de Deauville en 1968, il représentait l'équipe d'Égypte, opposée à celle du champion du monde italien Giorgio Belladonna. Quelques années plus tard, c'est face à ce même n°1 mondial qu'Omar Sharif fait une tournée internationale avec la Lancia Team. Dans chaque ville, une voiture était offerte au joueur, il en a gagné vingt-quatre...
Il a aussi donné son nom à plusieurs jeux vidéo, et il fréquente assidûment les casinos français.
Étant également connu pour être fan de chevaux et de courses hippiques, il peut souvent être vu dans les hippodromes français. C'est pour cette raison qu'il avait été choisi pour faire la publicité de Tiercé magazine pendant plusieurs années en rendant célèbre le slogan « Les courses, vous le savez, c'est ma grande passion ! »
Il vit depuis des années dans un hôtel parisien, où il séjourne gratuitement.


Filmographie

Articles les plus récents

Articles les plus consultés sur 7 jours