Boucherie et Primeur Cairotes

Et si nous partions faire nos courses du côté de la Sharia el Ghummuriya au Caire???!!!
Les boucheries peuvent paraître archaïques, mais je vous assure ne jamais avoir été malade, et je ne retrouve pas ce goût délicieux carnassier.
Les primeurs font de leurs étales une palette agréable de couleurs et d'odeurs.

Les prix que vous voyez sont en livres égyptiennes, ou guineh.

Voici un petit clin d'oeil sur un moment de la vie quotidienne comme si vous y étiez.



Le matin de très bonne heure, sur les rives du Nil au Caire, sur la corniche, mais aussi dans les ruelles de Zamalek, un marchand est posté sur le trottoir avec des kilos de crevettes et gambas.

En 2005, j'en avais achetées deux kilos pour 60 £e, soit à l'époque environ 6 euros. Et leur fraîcheur était sans aucun reproche.
J'espère prochainement avoir de nouvelles recettes égyptiennes à vous proposer, le temps que mon amie Reem me les communique!
Les vacances approchent, donc anticipons-les par l'excitation des papilles!!!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés sur 7 jours